Nos idées pour un apéritif breton

La convivialité et le sens de la fête des bretons ne sont plus à prouver. En plus de ses spécialités culinaires, notre belle région peut compter sur des boissons bretonnes idéales pour partager un bon moment entre amis. Zoom sur quelques alcools bretons incontournables pour un apéro 100 % local !

Les alcools typiques de Bretagne

Envie d’un apéritif breton qui vous rappelle vos dernières vacances ? Entre alcools forts ou plus légers, au bon goût de pomme ou à la saveur miellée, voici une sélection de boissons alcoolisées qui accompagneront à la perfection vos tapas de la mer et spécialités bretonnes à picorer.

  • Le chouchen

De saveur sucrée, le chouchen ravit les amateurs de miel à l’heure de l’apéritif. Sa recette est simple : une fermentation de miel dans de l’eau, activée par des levures. On peut déguster le chouchen pur ou comme base de savoureux cocktails au bon goût de Bretagne.

On confond parfois le chouchen avec l’hydromel. Si les deux ont une composition proche à base de miel, la différence s’effectue au moment de la fabrication et de l’introduction des levures

  • Le cidre

Incontournable des boissons bretonnes, le cidre est issu de la fermentation de la pomme. Nature, il se boit traditionnellement en bolée mais on peut aussi le twister en cocktail ou l’agrémenter de crème de fruits pour réaliser un kir breton.

En Bretagne, le cidre de Cornouaille bénéficie d’une AOC/AOP. La Route du Cidre propose la visite de cidreries et la dégustation des différentes productions. Une belle manière de découvrir la région en se régalant !

Le cidre Kerné, plusieurs fois primé au salon de l’agriculture de Paris, dont deux fois en médaille d’or, est le plus présent dans les crêperies du Finistère. La cidrerie familiale située à Pouldreuzic, à quelques pas de l’usine Hénaff, voue chaque année la même passion à la fabrication de son délicieux breuvage.

  • Le whisky

Le meilleur whisky serait-il breton ? Dans la région, plusieurs distilleries sont bien connues des amateurs de whisky. Elles sont regroupées en une fédération qui veille sur la qualité du produit et le savoir-faire de son distillateur.

Près de Quimper, la distillerie des Menhirs fabrique l’Eddu, le seul whisky au monde élaboré exclusivement à base de blé noir. À goûter absolument lors de votre prochain apéritif breton !

  • La bière

Avec près de 150 brasseries, la Bretagne est la 3e région productrice de bière. Synonyme de convivialité, de festivals et de bons moments entre amis autour d’un apéritif, ici la bière se décline sous toutes ses formes.

Brune, blonde ou ambrée, vous en trouverez au blé noir, au miel, et même brassée à l’eau de mer ! N’hésitez pas à pousser la porte de micro-brasseries artisanales, de belles pépites sont à découvrir !

Certaines brasseries ont fait le choix du Bio comme la brasserie Ar Men à Trégunc.

  • Le lambig

Le lambig (à prononcer « lambic ») est une eau de vie de cidre distillée de manière artisanale dans un alambic. Lorsqu’il a vieilli au minimum 4 ans en fût de chêne, le lambig peut prétendre à l’appellation « fine de Bretagne ».

Alcool relativement fort, il se déguste en digestif mais peut aussi s’apprécier avec quelques glaçons à l’heure de l’apéro.

  • La godinette

Cet apéritif breton fruité est un cocktail réalisé par macération de fraises de Plougastel dans de l’eau de vie et du vin blanc. On l’aime pour sa fraîcheur et son goût sucré, mais aussi pour sa recette très simple à réaliser, que ce soit pour 30 personnes ou plus !

Apéro convivial par excellence, la godinette se décline avec d’autres fruits de saison comme la framboise.

  • Le pommeau de Bretagne

De l’or dans votre verre ! Le pommeau de Bretagne revêt sa belle robe ambrée pour vous régaler à l’apéritif. Il se compose de jus de pommes non fermenté et de lambig, le tout vieilli en fût de chêne pendant 14 mois minimum.

Le pommeau se consomme pur, en base de cocktail ou comme digestif. En cuisine, on l’utilise pour agrémenter une sauce ou donner du caractère à un gâteau aux pommes.

  • La liqueur de fraise de Plougastel

La gariguette de Plougastel se place dans le top 10 des spécialités du Finistère. Bonne nouvelle, elle se décline aussi en version liqueur pour un apéritif breton et fruité qui sent bon l’été !

On utilise la liqueur de fraises pour la préparation de kirs (classique au vin blanc, breton au cidre ou royal au Champagne) ou dans les recettes de cocktails à base de rhum ou de vodka.

  • La liqueur de caramel au beurre salé

Lichous, lichouses*, cet alcool breton est pour vous ! Vous qui aimez le caramel au beurre salé sur vos crêpes, vous allez l’adorer en version apéritif.

Une délicieuse crème au bon goût de beurre et de fleur de sel : la liqueur de caramel se suffit à elle-même, dégustée pure avec un glaçon. Mais on peut aussi la décliner en cocktails gourmands et sucrés !

*gourmands, gourmandes

Comment dit-on « santé » en breton?

« Yec’hed Mat ! » C’est ce que vous risquez d’entendre si vous êtes invité à un apéritif en Bretagne, car c’est ainsi que l’on dit « santé ! » en breton. Pour la prononciation, dites « Hier Mat » et surtout, n’oubliez pas de trinquer !

Quelques idées de tapas bretons

Pas d’apéro breton sans quelques bonnes choses à picorer ! En Bretagne, l’apéritif dînatoire se veut avant tout convivial, alors on dispose sur la table des spécialités façon tapas. Remplacez les traditionnels gâteaux apéritifs par de délicieux toasts au sarrasin, ou préparez des légumes croquants à dipper dans des tartinables aux saveurs innovantes.

Côté iodé, misez sur les tartares d’algues bretonnes et les rillettes de la mer aux sardines ou aux maquereaux. Quelques langoustines ou bulots cuits à point viendront aussi réveiller les papilles pour un apéritif qui sent bon l’air marin !

Restez informé !   Recevez notre newsletter et découvrez nos échappées

This field is for validation purposes and should be left unchanged.